Psychopathologie de l’impulsivité

Les deux journées de formation sont maintenant accréditées par l’Ordre des psychologues du Québec
(voir l’onglet « Objectifs » pour plus d’information).

logo_OPQ3

SYMPOSIUM 2016: Psychopathologie de l’impulsivité

  • Impulsivité et troubles du développement : TDAH, TSA, SGT, TOC…
  • Impulsivité et troubles psychiatriques : troubles anxieux, schizophrénie, troubles bipolaires, crises explosives intermittentes, agressivité…
  • Un symposium au profit des intervenants en santé mentale

L’impulsivité est l’une des manifestations cliniques présente dans de nombreux syndromes développementaux ou autres troubles psychiatriques chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes. Ses effets sont délétères sur les relations sociales, sur l’apprentissage et sur l’estime de soi. Elle pose aussi un sérieux défi à tous les intervenants. Peut-on évaluer les conséquences de son impact sur le développement du jeune et mieux comprendre les mécanismes qui la génèrent ?

Cette problématique complexe sera au cœur du 6e symposium international proposé par le centre de formation CENOP les 13 et 14 octobre prochains.

Programme

Lire l’article « Retour sur le Symposium », qui résume les grandes lignes des conférences données lors de l’événement.

Psychopathologie de l’impulsivité: les défis de l’évaluation

logo_OPQ3
RE01723-16 (7 heures)


Objectif de la formation de la première journée

  1. Formuler une explication des mécanismes de l’impulsivité à l’aide des modèles se dégageant de l’apport de la neuro-imagerie.
  2. Identifier les structures cérébrales impliquées dans le contrôle de l’impulsivité et décrire comment leur dysfonctionnement mène à des comportements pathologiques.
  3. Distinguer l’impulsivité caractéristique de certaines présentations cliniques comme la schizophrénie, les troubles anxieux, les enfants à haut potentiel et le TDAH et le défi de la démarche d’évaluation lorsque ces présentations cliniques s’entrecroisent.
  4. Explorer les facteurs de maintien de l’impulsivité et comment tenir compte des conditions associées (TDAH, TOC…) sur la planification du traitement.

 

Psychopathologie de l’impulsivité: les interventions probantes

logo_OPQ3
RE01724-16 (7 heures)


Objectif de la formation de la deuxième journée

  1. Expliquer comment les approches de la Pleine conscience et de l’hypnose sont associées à des changements structurels et fonctionnels du cerveau et favorisent la régulation cognitive et émotionnelle.
  2. Décrire les approches permettant d’aider les enfants à inhiber leurs tics.
  3. Décrire les stratégies permettant aux enfants TSA de réduire leur impulsivité.
  4. Décrire les stratégies permettant d’aider les enfants et les adolescents à reprendre le contrôle des comportements qui nuisent à leur apprentissage et à leurs relations sociales.

Au Sheraton Laval
2440 Autoroute des Laurentides, Laval
(450) 687-2440
Carte

Conférenciers